"Order! Order!" Pourquoi les parlementaires britanniques crient-ils comme ça? (vidéo)

Vous avez certainement vu ces images: 50 secondes de vie au sein du Parlement britannique, au moment de l'annonce du "non" à l'accord de Brexit proposé par Theresa May. Avec un regard belge, les réactions peuvent sembler surprenantes. On décortique ce moment rempli de conventions "so british". 

1. Où sont-ils?

Dans la Chambre des communes (House of Commons), à Londres. 650 députés (les "MPs", Members of Parliament) y sont élus directement pour 5 ans. C'est l'Assemblée principale du Parlement britannique, elle est décorée de rouge.

L'autre partie, c'est la Chambre des Lords (House of Lords) et la déco est verte. 

2. Qui est le monsieur qui crie "Order, order!" ?

John Bercow est le Speaker (le président de l'Assemblée). Il préside la séance et donne la parole aux intervenants.

Il se définit comme l'arbitre du match. Quand un député veut prendre la parole, il se lève pour capter l'attention ("catching the speaker's eye").

Le Speaker décide à qui donner la parole en s'assurant d'un équilibre entre l'opposition et le majorité, les différentes régions du royaume mais aussi les anciens et les nouveaux.  Quand le Speaker se lève, les députés doivent s'asseoir. Les députés n'ont pas le droit de s'adresser directement au Speaker. Ils parlent de lui à la troisième personne du singulier. Comme on le voit dans la compilation ci-dessous, John Bercow doit souvent crier "order".

3. Pourquoi sont-ils divisés en 2 zones qui se font face?

Lors de l'annonce des résultats, le Speaker annonce "The ayes to the right 202" et "The noes to the left 432". Il s'agit du nombre de votants présents dans la partie droite ou dans la partie gauche de la Chambre. Leur place définit leur vote. 

Comment fonctionne un vote?

Avant de voter, il y a un débat. Lorsque le débat est terminé, le Speaker demande aux députés d'exprimer leur avis à voix haute par la formule "As Many As Are Of That Opinion..." . Ceux qui sont pour crient "aye", ceux qui sont contre crient "no". 

Le Speaker crie ensuite "Division. Clear the lobbies". Tous les députés doivent alors sortir de la Chambre.

Plus tard, lorsqu'il faut voter, la "division bell" retentit. Au son de cette cloche, les députés ont 8 minutes précises pour retourner dans la Chambre, même s'ils sont à l'autre bout du bâtiment (le portier ferme la porte au bout du timing imparti, peu importe qui vous êtes). Ils choisissent d'entrer par le couloir des "aye" ou par le couloir des "no"; chacun étant situé à l'autre extrémité de la pièce. Le vote est compté sur base des entrées par l'une ou l'autre porte.  "Lock the doors" (fermez les portes) crie Bercow. Plus personne ne peut sortir et le comptage est officiel. 

Les MPs marquent donc leur vote physiquement en étant présent dans le "lobby" droit ou gauche. Les 2 lobbies se font face. Le Speaker est au milieu. 

4. Pourquoi sont-ils bruyants?

A l'annonce des résultats du vote contre l'accord de Brexit, on entend des "ouuuuuuuh" et des "waaaaaaw". On se croirait presque dans un match d'impro. Et on en est pas loin.

Copions interdits

Le système parlementaire veut garantir un débat riche et spontané, dans la plus pure tradition britannique. Les MPs peuvent interrompre un collègue (en parlant ou s'exclamant par onomatopées). Ils ne peuvent pas lire un discours préparé; au mieux peuvent-ils disposer de petites notes factuelles. 

"Mon honorable ami"

La politesse est centrale, y compris lorsqu'on s'adresse à un farouche opposant. Un député peut être rappelé à l'ordre par le Speaker si celui-ci estime qu'il n'a pas été assez respectueux envers son collègue. Ils ne s'appellent pas par leur nom de famille mais pas leur portefeuille politique ou leur position ("the honourable member of..."). Entre membres d'un même parti, ils sont même plus chaleureux "My Honourable friend". Le Speaker est le seul à appeler les députés par leur nom de famille.

5. Qui sont les 4 personnes qui annoncent le résultat?

Ce sont les 4 scrutateurs ("the tellers"). Ils n'ont pas voté, ils sont chargés de s'assurer de la bonne tenue du vote. Ils s'avancent, inclinent la tête en signe de respect et annoncent le vote. 

Le Speaker valide le vote et l'annonce officiellement par un "The noes have it" (le "non" l'emporte). 

6. Les députés sont-ils enfermés dans la salle jusqu'à la fin du vote?

Oui. Ils sont enfermés au moment du "Lock the doors". Ils sont libérés à la proclamation du "Unlock!" (ouvrez!) 

7. Y'a-t-il d'autres règles?

Oui, beaucoup.

En vrac: interdiction de lire le journal, de prendre des photos, de porter un t-shirt, de porter une armure, de parler en écossais ou gallois, de traiter quelqu'un de menteur, d'hypocrite ou de rat (et beaucoup d'autres insultes). 

Tout savoir des us et coutumes du Parlement britannique (en anglais). 

Sujet JT du 17 janvier 2019: le rituel insolite de la chambre des communes

Sujet JT du 16 janvier 2019: le parlement britannique rejette l'accord de Theresa May sur le Brexit

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK