OffshoreLeaks: François Hollande, égratigné, a réagi publiquement

François Hollande a dû réagir après que le nom de son trésorier de campagne soit apparu dans le OffshoreLeaks
François Hollande a dû réagir après que le nom de son trésorier de campagne soit apparu dans le OffshoreLeaks - © AFP PHOTO/BERTRAND LANGLOIS

Dans l'affaire maintenant connue sous le nom de OffshoreLeaks, le nom qui a le plus de retentissement, depuis jeudi matin déjà, c'est celui de Jean-Jacques Augier, trésorier durant la campagne de François Hollande, actionnaire de deux sociétés dans les Iles Caïmans. Le président français, déjà empêtré dans l'affaire Cahuzac, a réagi publiquement.

 

En pleine visite officielle au Maroc, le chef de l'Etat français a dû s'expliquer sur ces liens avec Jean-Jacques Augier. François Hollande affirme qu'il n'est pas au courant des investissements de son ancien trésorier de campagne : "Je ne connais rien de ses activités et si elles ne sont pas conformes à la loi fiscale, je demande que l'administration s'en empare et permette de faire les rectifications si elles sont nécessaires".

C'est la même ligne de défense du côté de Jean-Jacques Augier. Sur BFMTV, il dédouane totalement François Hollande. De plus, il soutient que ces activités financières n'ont rien d'illégales. "Je tiens à dire que je n'ai rien fait d'illégal et je n'ai tiré, ni cherché aucun avantage fiscal à l'occasion de ces investissements. Ces opérations n'ont aucun lien d'aucune sorte avec le président de la République, ne créent aucune interférence avec sa campagne. Les comptes seront présentés à toutes les autorités publiques qui en font la demande ; ces comptes sont d'ailleurs très largement publics déjà".

Cette nouvelle affaire vient déstabiliser encore davantage le président Hollande, déjà bousculé par le compte en Suisse de son ancien ministre Jérôme Cahuzac.

Jérémy Audouard

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK