Offrez-vous un bel aéroport neuf, à une heure en train de Madrid...

L'aéroport de Ciudad Real
2 images
L'aéroport de Ciudad Real - © Africa Twin - Creative commons - Source: http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Airport_Ciudad_Real_LERL_1.JPG

Une piste d'atterrissage de 4200 mètres, des équipements pouvant accueillir 2,5 millions de passagers annuels. Aéroport situé à 200 kilomètres au sud de Madrid. (Presque) flambant neuf. Faire offre...

Symbole par excellence de la mégalomanie qui s'était emparée de l'Espagne avant la crise, l'aéroport de Ciudad Real va bientôt être mis aux enchères. Inauguré en 2010, il a fermé en 2012, en faillite. Il n'a jamais réussi à rentabiliser ses installations, en n'accueillant que 100 000 passagers par an. 

Cet aéroport, maintenant totalement fantôme, a coûté à ses investisseurs privés la somme de 500 millions d'euros. 

Mais l'affaire n'est pas si claire. Dans un article de 2012, Libération citait un blogueur qui a enquêté sur l'affaire et qui affirmait que "l’essentiel a été financé par la Caisse d’épargne de Castille-La Manche [CCM, ndlr], qui a risqué 40% de ses actifs dans cet investissement insensé. Une décision des dirigeants politiques qui contrôlaient la caisse". Et, précise le quotidien, une fois l'aéroport mal embarqué, des fonds publics ont encore été versés pour tenter de le sauver. Sans compter les subventions aux compagnies low cost qui avaient accepté de s'y poser.

Regardez cette vidéo YouTube qui montre l'aéroport désert:

 

L'aéroport n'a connu qu'un seul petit sursaut de fréquentation: quand Pedro Almodovar en a fait le décor de son film Les Amants passagers.

De l'argent public englouti dans des autoroutes, des hôpitaux, et des banques noyées jusqu'au coup par les affaires, le début de la crise qui a coulé l'Espagne. Et ses habitants...

J.C.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK