Océan Indien: le cargo chinois capturé par des pirates ne manque pas de carburant ni de vivres

Le cargo chinois capturé lundi dans l'océan Indien par des pirates dispose de carburant pour un mois et de suffisamment de nourriture et d'eau pour son équipage, a assuré jeudi la presse chinoise.

La Marine chinoise a tenu une réunion d'urgence après la capture lundi du Dexinhai, un cargo transportant du charbon de la Qingdao Ocean Shipping, au nord-est des Seychelles, alors qu'il faisait route vers l'Inde depuis l'Afrique du Sud.

Mais aucun ordre n'a été donné d'envoyer des bâtiments de sauvetage dans la zone, a assuré le quotidien de langue anglaise Global Times, selon lequel les pirates somaliens ont menacé de tuer tous les membres de l'équipage en cas de tentative d'abordage.

La Chine avait indiqué mercredi "continuer à suivre de près les évolutions et faire tous (ses) efforts pour sauver le navire et son personnel", par la voix d'un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Le bâtiment dispose de 700 tonnes de fioul, 150 tonnes d'eau et de larges réserves alimentaires pour l'équipage de 25 marins, selon le Beijing Times, qui cite le Centre maritime des secours.

Les communications radio avec la Chine ont été coupées mercredi, ajoute le journal, ce qui indique que les pirates contrôlent apparemment l'équipement.

Aucune demande de rançon n'a été enregistrée à ce jour, affirme le Beijing Times.

Selon l'opération européenne antipiraterie Atalante, l'attaque s'est déroulée à plus de 1.000 km de la côte est de la Somalie, démontrant le rayon d'action toujours plus grand des pirates.

Avec la capture du Dexinhai, les pirates détiennent au total six navires étrangers et quelque 146 marins, selon l'ONG Ecoterra International.

Fin décembre, la Chine avait envoyé trois bâtiments -- deux destroyers et un navire de ravitaillement -- participer à une mission "d'escorte antipiraterie" au large de la Somalie.

La Marine chinoise avait ainsi entamé une mission exceptionnelle, la première en plusieurs siècles pouvant potentiellement déboucher sur des engagements militaires à l'étranger.

Selon les médias chinois, elle a depuis déjoué au moins une attaque de pirates contre un bateau italien, sous pavillon du Liberia, et s'est portée au secours d'autres bâtiments.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK