Obama appelle Ankara et Moscou à se concentrer sur "l'ennemi commun": l'EI

Barack Obama a rencontré Recep Tayyip Erdogan
Barack Obama a rencontré Recep Tayyip Erdogan - © AFP / JIM WATSON

Le président américain Barack Obama a appelé mardi à Paris la Turquie et la Russie à se concentrer sur "l'ennemi commun", l'organisation terroriste État islamique (EI), à l'issue d'une rencontre avec le président turc Recep Tayyip Erdogan.

"Nous avons parlé de la manière dont la Turquie et la Russie pourraient travailler à réduire les tensions", a dit Barack Obama, au moment où la tension est au maximum entre Ankara et Moscou. "Comme je l'ai dit à M. Erdogan, nous avons tous un ennemi commun et c'est l'EI, et je veux être certain que nous nous concentrons sur cette menace".

Le Premier ministre turc, Ahmet Davutoglu, a lui appelé la Russie à rétablir le dialogue avec son gouvernement plutôt que de continuer à lancer des "accusations sans fondement" sur l'achat par Ankara de pétrole produit pas les djihadistes.

Les relations entre la Turquie et la Russie sont très houleuses depuis qu'un avion militaire russe a été abattu par des chasseurs turcs il y a une semaine à la frontière syrienne. Les Turcs accusent le bombardier russe d'avoir délibérément violé son espace aérien, ce que les Russes démentent catégoriquement.

La tension entre les deux capitales est telle que Vladimir Poutine a refusé lundi le "face à face" proposé par Recep Tayyip Erdogan en marge de la conférence de l'Onu sur le climat qui se tient à Paris, à laquelle ils assistent tous les deux.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK