Nuisances sonores: les europarlementaires soutiennent le compromis

Dans le cadre de son paquet "aéroports", l'Europe veut encadrer les restrictions d'exploitation liées au bruit dans les aéroports de l'Union. Son objectif : permettre aux autorités nationales et régionales de continuer à prendre les mesures nécessaires pour réduire des nuisances sonores, notamment de nuit, mais dans une approche dite "équilibrée", faisant la part des choses entre transparence et rentabilité et mettant les règles européennes en conformité avec les règles internationales de l'OAC, l'Organisation mondiale de l'aviation civile.

Les Verts critiquaient ce compromis car, selon eux, tous les aéroports ne sont pas à égalité : pour ce qui est de la pollution acoustique, ceux situés face à la mer ne connaissent pas les mêmes restrictions que ceux voisins des villes. Seuls les appareils les plus bruyants pourront faire l'objet de restrictions, mais pas d'une interdiction, et le mode de calcul exonérera les plus lourds, notent les Verts qui soulignent la lenteur et les multiples recours prévus dans les nouvelles procédures.

Le Parlement doit adopter la proposition en séance plénière au cours de sa session d'avril la semaine prochaine à Strasbourg.

 

 

 

JFH

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK