Nucléaire: l'UE va nettement renforcer ses sanctions contre l'Iran

Illustration - La centrale nucléaire de Bushehr
Illustration - La centrale nucléaire de Bushehr - © Archive EPA/ABEDIN TAHERKENAREH

L'Union européenne va nettement renforcer ses sanctions contre l'Iran en ajoutant plusieurs entreprises à la liste des entités dont les avoirs sont gelés du fait du programme nucléaire controversé de Téhéran, ont annoncé jeudi des sources diplomatiques.

La décision doit être formellement entérinée lundi par les ministres européens des Affaires étrangères, selon des diplomates. La liste des entités sanctionnées va être allongée de manière "significative", a déclaré l'un d'entre eux.

Plusieurs entreprises seront ajoutées, mais aussi des filiales d'entreprises déjà mentionnées sur les précédentes décisions de sanctions européennes, a précisé un autre.

L'Iran est déjà cible de plusieurs trains de sanctions de l'UE du fait de son programme nucléaire.

En juillet 2010, les Européens avaient notamment adopté une palette de mesures transposant et allant au-delà de celles adoptées le 9 juin à l'ONU, du fait du refus de l'Iran de suspendre ses activités d'enrichissement d'uranium, derrière lesquelles l'Occident voit les prémices de l'arme atomique, ce que Téhéran nie.

En avril, l'UE avait sanctionné 32 responsables iraniens pour leur implication dans des atteintes aux droits de l'Homme.


Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK