Nuage: un navire de guerre pour évacuer des touristes

Ils ont embarqué dans la matinée à bord du HMS Albion qui devait appareiller à 14H30 (12H30 GMT), selon un photographe de l'AFP.

Le HMS Albion va rapatrier vers le port anglais de Portsmouth (sud) 250 militaires britanniques de retour d'Afghanistan et environ 200 touristes, a précisé à l'AFP l'ambassade de Grande-Bretagne à Madrid.

Les civils embarqués à bord de ce navire de débarquement amphibie sont pour la plupart des vacanciers qui se sont retrouvés piégés en Espagne en raison de la paralysie d'une grande partie de l'espace aérien européen.

Priorité a été donnée à ceux qui avaient "un besoin pressant de rentrer en Grande-Bretagne", a expliqué un porte-parole de l'ambassade.

Les militaires étaient arrivés en Espagne par avion via Chypre en provenance d'Afghanistan.

Le Premier ministre britannique Gordon Brown avait annoncé lundi que Londres allait déployer trois navires de la Navy, dont le HMS Albion, pour aider à rapatrier une partie de 150 000 Britanniques coincés à l'étranger.

La Grande-Bretagne a été l'un des premiers pays européens à fermer son espace aérien jeudi dernier en raison du nuage de cendres dégagé dans le ciel par le volcan islandais Eyjafjöll en éruption.

Le trafic aérien a repris très progressivement mardi matin en Ecosse et dans le nord de l'Angleterre, mais l'incertitude restait de rigueur en raison de l'arrivée attendue sur le Royaume-Uni d'un nouveau nuage de cendres.

Aucun vol ne sera donc autorisé en Angleterre (hormis Newcastle), au Pays de Galles et en Irlande du Nord avant au mieux 18h00 GMT.

Le gouvernement espagnol a proposé ses aéroports comme "plate-forme" pour permettre aux passagers européens bloqués d'atterrir sur le continent européen, et s'est dit prêt lundi à faciliter le transit de 70 000 personnes à destination du Royaume-Uni.


AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK