Nouvelles inondations à Venise : le maire de la Ville ferme la place Saint-Marc et adresse un appel aux dons

Ce vendredi matin, Venise a connu un nouveau pic de marée haute atteignant près d’1 mètre à 11h17. Moins important que les 1,60 mètre annoncé, la Cité des Doges se retrouve tout de même, à nouveau, submergée.

 

Le maire de la ville, Luigi Brugnaro, a d’ailleurs pris la décision de fermer la place Saint-Marc :  "Je suis dans l'obligation de fermer la place Saint-Marc pour épargner aux citoyens de Venise tout risque sanitaire, un désastre", a affirmé le maire de la ville.

Sur son compte twitter, le maire de Venise a également adressé un appel aux dons, rappelant que Venise est "le patrimoine de tous, unique au monde".

Malgré un important coefficient de marée attendu également cette nuit, l’intensité devrait diminuer. La prochaine marée haute arrivera à 1h du matin cette nuit et ne devrait pas dépasser 0,73 mètre.


►►► Lire aussi : Nouveau pic de marée haute attendu à Venise après une inondation historique


Mardi soir, la ville a connu sa pire marée haute en 53 ans. L’eau a envahi les églises, commerces, musées et hôtels de ce joyau classé au patrimoine mondial.

L'"acqua alta" record de mardi a submergé 80% de la cité, provoqué la mort d’un septuagénaire, renversé des gondoles et des vaporetti (autobus fluviaux) et entraîné plus de 400 interventions des pompiers.

Plusieurs millions d’euros de dégâts

S’il est, pour l’heure, impossible de chiffrer les dégâts causés par ces marées hautes exceptionnelles, on parle de plusieurs millions d’euros.

L’Etat d’urgence a d’ailleurs été déclaré et le Président du Conseil, Giuseppe Conte, a annoncé que 20 millions d’euros seront débloqués.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK