Nouvelle-Zélande: une journée nationale des Waitangi haute en couleur

La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a présidé les célébrations de la journée nationale Waitangi, ce mardi 6 février. Elle est la première femme autorisée à parler sur le site de la signature d'un traité entre les colons britanniques et les Maoris autochtones.     

Le Waitangi Day doit son nom à la région de Waitangi dans l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande, où un traité fondateur a été signé entre les représentants de la Couronne britannique et plus de 500 chefs maoris indigènes en 1840.     

Les célébrations en Nouvelle-Zélande ont contrasté avec les célébrations de la journée nationale de l'Australie le 26 janvier derniers, qui ont été marquées par des protestations des autochtones.     

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK