Extrême-Orient russe, un blessé par un requin, Polynésie, un surfeur y échappe

Un requin
Un requin - © HELMUT FOHRINGER (EPA)

Un adolescent a été grièvement blessé dans une nouvelle attaque de requin dans la région du Primorié, la deuxième en deux jours, fait sans précédent en Extrême-Orient russe, a indiqué l'antenne locale du ministère russe des Situations d'urgence. En Polynésie, un surfeur a échappé de justesse à l'attaque d'un requin, qui a arraché un morceau de sa planche.

"Un adolescent de 16 ans souffre d'une blessure à la cuisse et ses artères ont été endommagées", a déclaré son porte-parole à l'AFP.

La veille, un jeune homme de 25 ans, avait été attaqué par un requin à une cinquantaine de mètres de la plage et avait été hospitalisé dans un état grave. Ses bras étaient arrachés jusqu'au coude et avec de multiples blessures, selon le ministère des Situations d'urgence.

Plusieurs types de requins peuvent être observés sur les côtes nord-ouest de la mer du Japon, dans la région de Primorié, mais ils n'attaquent pas les humains et la baignade n'y est pas considérée comme dangereuse.

Un surfeur échappe de justesse à l'attaque d'un requin en Polynésie

Adam D'Esposito, un surfeur californien, nageait pour prendre une vague lorsqu'il a été attaqué. " Le requin a mordu ma planche, puis son nez a tapé sur ma gorge et j'ai perdu mon souffle. Sa queue est passée par-dessus moi et j'ai frappé son corps plusieurs fois et poussé la planche sur lui à plusieurs reprises", a-t-il déclaré sur TNTV.

Un morceau d'une largeur de treize centimètres a été arraché de la planche de surf. Selon l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer), l'attaque est probablement celle d'un requin de récif d'un mètre cinquante à deux mètres. Les attaques de requins sont rarissimes en Polynésie française.

La vague de Teahupoo accueillera ce week-end les meilleurs surfeurs mondiaux lors de la Billabong Pro, une étape du World Circuit Tour.

Adam D'Esposito n'a pas été blessé. Il est retourné surfer au même endroit dès le lendemain matin.

Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK