"Nous vous pourchasserons et nous vous ferons payer" : la réaction de Joe Biden après l’attentat à Kaboul

Le président Joe Biden a promis jeudi de "pourchasser" les auteurs de l’attentat qui a tué 13 militaires américains à proximité de l’aéroport de Kaboul, estimant que ses soldats étaient des "héros".

"Nous vous pourchasserons et nous vous ferons payer", a-t-il affirmé à l’adresse des auteurs de l’attaque, ajoutant que les Etats-Unis répondraient "avec force et précision".

Ces soldats "étaient des héros qui étaient engagés dans une mission dangereuse et altruiste pour sauver d’autres vies", a-t-il souligné.

"L’Amérique ne se laissera pas intimider"

Joe Biden a affirmé que les évacuations d’Afghanistan se poursuivraient malgré l’attentat. "L’Amérique ne se laissera pas intimider", a déclaré le président des Etats-Unis lors d’un discours à la Maison Blanche. "Nous ne nous laisserons pas décourager par des terroristes. Nous ne les laisserons pas arrêter notre mission. Nous poursuivrons l’évacuation."

Il a en outre reconfirmé la date butoir du 31 août pour le retrait de l’armée américaine d’Afghanistan

Biden reconfirme la date butoir du 31 août pour le retrait d'Afghanistan

Joe Biden a de nouveau confirmé jeudi qu’il respecterait la date butoir du 31 août pour le retrait des troupes américaines d’Afghanistan, malgré les critiques qui l’appellent, y compris au sein de son parti, à rester plus longtemps si nécessaire pour achever l’évacuation.

Il est encore possible d’évacuer les Américains et les Afghans qui sont éligibles "ces prochains jours, entre aujourd’hui et le 31" août, a affirmé le président américain. "Sachant qu’il pourrait très bien y avoir une nouvelle attaque, l’armée a conclu que c’est ce que nous devrions faire. Je pense qu’ils ont raison", a-t-il poursuivi.

Sujet JT du 26 août 2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK