"Nous allons travailler tous ensemble" a déclaré le porte-parole de Tshisekedi à propos de la majorité de Joseph Kabila

Louis D'or Ngalamulume, le porte-parole à Bruxelles de Félix Tshisekedi était l'invité de Mehdi Khelfat ce jeudi matin. Il a parlé du désir de travailler avec l'ancienne majorité dont certains éléments ne sont pas "pourris". Il a aussi évoqué les relations avec la Belgique et le besoin de "sincérité".

"Notre lutte a payé!"

Selon les résultats provisoires annoncés par la Commission électorale nationale indépendante, le CENI, l'opposant Félix Tshisekedi est arrivé en tête de l'élection présidentielle en République démocratique du Congo. Il deviendra donc le nouveau président de RDC. "C'est une grande joie", a réagi Louis D'or Ngalamulume, "Vous savez, ça fait 40 ans que nous menons cette lutte pour instaurer une démocratie et un État de droit en République démocratique du Congo." 

"On savait que l'UDPS et Félix Tshisekedi allaient remporter les élections présidentielles, et nous sommes très heureux et très contents aujourd'hui", ajoute Louis D'or Ngalamulume, "Notre lutte a payé, le peuple congolais a dit: " Fini ! Maintenant, c'est la rupture". Nous allons démarrer sur une nouvelle voie". 

"Martin Fayulu apportait la confusion"

Pourtant, ce n'est pas le sentiment de Martin Fayulu, candidat de la coalition, de l'opposition Lamuka, qui est arrivé deuxième. Lui dit que ces résultats n'ont rien à voir avec la vérité des urnes, que c'est un putsch électoral. Que répond l'UDPS? "Je comprends que M. Fayulu soit un peu déçu des résultats, mais c'est le peuple congolais, qui est le souverain, qui a tranché et qui a donné la victoire à M. Félix Tshisekedi. Chacun peut chercher à monter les enchères. Le peuple a trouvé qu'il fallait la rupture et non pas la confusion ; Martin Fayulu nous apportait la confusion. Nous ne voulons pas d'une marionnette au pays, qui sera téléguidée par des sbires à Bruxelles. Non, ce n'est pas ça que veut le peuple congolais."

Pour l'UDPS, M. Fayulu était ainsi l'homme de Bruxelles? "Nous ne savons pas quels sont ses arrangements avec d'autres personnes qui sont exilées en Belgique, ça ne nous concerne pas", déclare-t-il.

À propos de la majorité de Joseph Kabila: "Nous avons besoin de leur expertise"

Félix Tshisekedi a rendu hommage au président sortant. Est-ce que c'est bel et bien une nouvelle ère qui s'ouvre pour le Congo? "Oui, c'est une nouvelle page qui s'ouvre", insiste Louis D'or Ngalamulume. "Il est bien normal que Félix Tshisekedi dise qu'il veut rendre hommage à celui qui va faire une passation civilisée du pouvoir. On a décidé à un certain moment qu'il fallait travailler avec le fils du pays, commencer une nouvelle page avec ceux qui ont combattu avec nous dans l'opposition, il n'y a pas que des oranges pourries dans la majorité présidentielle." 

Louis D'or Ngalamulume veut trouver "des bonnes oranges""Nous avons besoin de leur expertise. Il y a des gens de bonne qualité qui peuvent aussi nous aider à bien diriger le pays. Nous allons travailler tous ensemble."

Faut-il y voir un deal obscur entre Félix Tshisekedi et Joseph Kabila? "Le seul deal qui existe aujourd'hui, c'est que le peuple congolais s'est mis d'accord pour trancher et passer à une nouvelle étape", a répondu Louis D'or Ngalamulume. 

À propos des relations avec la Belgique: "Nous demandons de la sincérité"

Quelles seront les premières mesures de ce nouveau président? "Nous allons combattre la pauvreté et la corruption. Il y a pas mal de mesures à prendre pour fluidifier les caisses de l'État, parce que les caisses sont vides, totalement vides." 

Quel est le message du porte-parole de Félix Tshisekedi au gouvernement belge ? "Nous sommes disposés à travailler avec tout le monde. Nous demandons au gouvernement belge d'être sincère avec nous et d'accepter la disponibilité du nouveau chef d'État, qui est disposé à travailler avec ses homologues chefs d'État."   

Il y a un doute sur cette sincérité belge ? "Les relations entre le Congo et la Belgique ont toujours été tendues. Pour l'instant, nous sommes dans une situation un peu conflictuelle, mais nous espérons, avec le nouveau pouvoir, mettre les choses à plat et repartir sur de bonnes bases", conclut Louis D'or Ngalamulume.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK