Notre journaliste Quentin Warlop pris à partie pendant un direct sur l'île de Lesbos

La situation est tendue à Lesbos où des migrants accostent dans les insultes et les cris lancés par certaines personnes, dont des militants d'extrême droite sur cette île grecque. Notre journaliste Quentin Warlop se trouve actuellement sur place. Lors d’un direct pour le journal télévisé de TV5 Monde, il a été pris à partie par un habitant.

Des cris et des coups ont été échangés. "Nous avons été pris à partie dans un village voisin. Mais nous ne sommes pas les seuls. Plusieurs photographes ont été agressés, leur matériel jeté à la mer", a-t-il expliqué dans le journal télévisé de 19h30.

Conséquence de cette tension à Lesbos : plusieurs ONG ont décidé de quitter l’île. "La situation est explosive, très tendue ce soir", conclut notre envoyé spécial.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK