Norvège: 75 ans plus tard, sur les traces de la bataille de l'eau lourde

Mercredi 28 février, le prince héritier norvégien Haakon Magnus, sept soldats des forces spéciales et un guide local ont suivi le dernier chemin emprunté par les saboteurs d'eau lourde, il y a 75 ans.

L'opération Gunnerside faisait partie d'une série d'opérations entreprises par des saboteurs norvégiens pendant la Seconde Guerre mondiale pour empêcher le projet de fabrication d'armes nucléaires allemande. Pour créer leur bombe, les Allemands devaient fabriquer de l'eau lourde (oxyde de deutérium) qui aurait pu être utilisée ensuite pour produire des armes nucléaires.

En février 1943, une équipe de commandos norvégiens a réussi à détruire le site de production lors d'une deuxième tentative. Elle avait ainsi fait sauter l'usine puis s'était replié dans la campagne, sans tirer un coup de feu et sans blessés ou morts dans ses rangs.

L'acte de sabotage le plus réussi de la Seconde Guerre mondiale

L'opération Gunnerside a ensuite été évaluée, par de nombreux historiens, comme l'acte de sabotage le plus réussi de toute la Seconde Guerre mondiale. 

Reconstitution du lieu de l’exposition en 3D

Un film avec Kirk Douglas en 1965 retraçait cette histoire

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK