Nombreuses victimes lors d'un raid afghan contre les talibans

Les commandants de l'armée nationale afghane.
Les commandants de l'armée nationale afghane. - © BASHIR KHAN SAFI - AFP

Un raid de l'aviation afghane a eu lieu lundi contre une école coranique accusée d'accueillir un rassemblement de talibans près de Kunduz, dans le nord-est de l'Afghanistan. Celui-ci a fait de nombreuses victimes, y compris civiles, ont rapporté des sources de sécurité à l'AFP.

"Plusieurs morts et au moins 15 blessés civils, dont des enfants", ont été acheminés vers l'hôpital régional de Kunduz, distant d'au moins 50 kilomètres du district de Dashte Archi, où l'attaque s'est produite, a indiqué à l'AFP son directeur, le Dr Naim Mangal.

Selon un porte-parole du ministère de la Défense, Mohammad Radmanish, "au moins 20 talibans dont des commandants de l'unité rouge (unité d'élite des insurgés, ndlr) ont été tués et un nombre équivalent blessés" dans cette opération.

Cérémonie des diplômes en cours

Selon lui, cette madrassa servait "pratiquement de centre d'entrainement" aux insurgés. "Les talibans étaient en train de préparer des attaques à grande échelle contre des objectifs gouvernementaux dans le district de Dashte Archi", a-t-il accusé.

Mais des sources de sécurité et des témoins joints par l'AFP ont confirmé qu'une cérémonie de remise de diplômes se déroulait dans cette école coranique au moment de la frappe et avait attiré des dizaines de personnes. Ce qu'ont également affirmé les talibans dans un communiqué indiquant qu'"au moins 150 religieux et étudiants ont été tués ou blessés" dans cette attaque.

Images tournées à Kunduz:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK