Noël sanglant aux Philippines: la rébellion musulmane tue 10 personnes

Noël sanglant aux Philippines: la rébellion musulmane tue 10 personnes
Noël sanglant aux Philippines: la rébellion musulmane tue 10 personnes - © MARK NAVALES - AFP

Dix civils, pour la plupart des paysans, ont été tués pendant la période de Noël par la rébellion musulmane dans le sud de l'archipel philippin à très grande majorité catholique, a annoncé l'armée dimanche.

Les combattants du Bangsamoro Islamic Freedom Fighters (Biff) ont enlevé le 24 décembre neuf paysans sur l'île méridionale de Mindanao avant de les abattre, a déclaré à l'AFP le colonel Ricky Bunayog, commandant de l'unité locale.

Les corps de certaines des victimes n'ont été retrouvés que deux jours plus tard.

Le même jour, le Biff a lancé une attaque contre la municipalité de Pigcawayan, à environ 900 kilomètres au sud de Manille. Un membre de l'autorité locale a été tué, a-t-il ajouté.

Six rebelles ont été tués et huit ont été blessés dans des combats qui ont duré trois jours. Seul un corps a été retrouvé, a ajouté le colonel Bunayog.

Ces attaques ont fait naître la peur à Mindanao, où les catholiques sont majoritaires mais qui est revendiquée comme une terre ancestrale par la minorité musulmane.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK