Nigeria : au moins 70 soldats ont été tués lord d'une attaque djihadiste dans le nord-est du pays

Des militaires nigérians ont été tués par des djihadistes.
Des militaires nigérians ont été tués par des djihadistes. - © Chris Hondros - Getty Images

Au moins 70 soldats ont été tués dans l’attaque de leur convoi dans le nord-est du Nigeria, région en proie aux violences du groupe Etat islamique en Afrique de l’Ouest (ISWAP), ont annoncé mardi des sources militaires.

"Nous enregistrons de très lourdes pertes", a déclaré à l’AFP sous couvert d’anonymat une source militaire de haut rang.

"Au moins 70 soldats sont morts dans l’embuscade" tendue lundi dans la région de Konduga (Etat du Borno), a rapporté cette source.

Toujours au Nigeria, le premier décès dû au coronavirus a été annoncé par le ministre de la Santé à Abuja, ce 23 mars (anglais)

Traduction de Osagie Ehanire, ministre nigérian de la Santé : "À ce jour, le 23 mars 2020, trente-six cas ont été confirmés au Nigeria, deux ont été libérés après un traitement réussi et un décès a été enregistré dû au Covid-19 au Nigeria."

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK