Nigeria: 80 morts suite à l'effondrement de l'édifice religieux à Lagos

Effondré le 12 septembre, l'édifice de la Synagogue Church of All Nations hébergeait les fidèles étrangers de TB Joshua, l'un des plus célèbres télévangélistes du Nigeria. Le président sud-africain Jacob Zuma avait annoncé mardi la mort de 67 de ses compatriotes dans l'accident.

"Le bilan est maintenant de 80 morts. Nous avons retrouvé dix corps hier (mercredi) soir. Le nombre de rescapés est toujours de 131", a déclaré à l'AFP Ibrahim Farinloye, de l'Agence nationale des secours (Nema). "L'Eglise refuse de donner l'identité et la nationalité de ceux qui se trouvaient dans l'immeuble quand il s'est effondré", a-t-il déploré.

Les secours se sont déjà plaints du manque de coopération des responsables de l'Eglise, qui ne les ont laissé accéder au site que trois jours après le drame.

Les opérations de recherche, censées se terminer mercredi, se poursuivaient jeudi, a précisé Ibrahim Farinloye.

Quelque 300 adeptes sud-africains se seraient trouvés dans l'immense enceinte de l'Eglise au moment de l'effondrement de l'immeuble, selon les autorités.

Belga

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK