Nigeria : 29 étudiants enlevés en mars libérés

Les derniers 29 étudiants encore captifs, sur un groupe de 39 enlevés le 11 mars dans leur université du nord-ouest du Nigeria, ont été libérés, a annoncé mercredi Samuel Aruwan, un haut responsable de l’Etat de Kaduna.


►►► À lire aussi : Nigeria : 4 morts dans une attaque djihadiste contre des installations humanitaires


Un premier groupe de dix étudiants avait été retrouvé par les forces de sécurité dans les semaines suivant l’attaque de leur université des faubourgs de la ville de Kaduna.

"Le commandement de la police de l'Etat de Kaduna a informé le gouvernement de l'Etat de Kaduna de la libération des derniers étudiants" enlevés le 11 mars a déclaré M. Aruwan dans un communiqué, qui ne donne pas de détails sur les circonstances de la libération des étudiants ou sur leur état de santé.

Des bandes armées, dont les membres sont localement appelés "bandits", terrorisent les populations du centre-ouest et du nord-ouest du Nigeria, pillant des villages, volant le bétail et se livrant à des enlèvements de masse pour obtenir des rançons.

Depuis plusieurs mois, ces "bandits" se livrent à des kidnappings de masse dans des établissements scolaires et universitaires de zones rurales.

Nigeria: nouveaux rapts (JT 12/03/2021)

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK