Niger : le domicile du président du Parlement mitraillé, un de ses gardes tué

Des hommes armés ont mitraillé dans la nuit de vendredi à samedi le domicile du président du Parlement du Niger, Seïni Oumarou, tuant et un de ses gardes du corps et blessant grièvement un deuxième, ont annoncé son entourage et les autorités.

Ils ont mitraillé les gardes, tuant un d’entre eux

"Dans la nuit de vendredi à samedi, le domicile du président de l’assemblée nationale a été attaqué par deux individus sur une moto. Ils ont mitraillé les gardes, tuant un d’entre eux", a indiqué aux journalistes Ousseïni Salatou, un conseiller de Seïni Oumarou.


►►► A lire aussi : Niger : 15 soldats tués dans une nouvelle attaque "terroriste", 31 en quatre jours


Dans un communiqué samedi soir, le ministère nigérien de l’Intérieur a confirmé cette attaque, soulignant qu’avant de "quitter les lieux" les deux assaillants ont vainement tenté d’emporter un véhicule 4X4 pick-up stationné au domicile de M. Oumarou.

Une "enquête a été ouverte immédiatement" et "les recherches en vue d’identifier et d’interpeller les auteurs sont actuellement en cours", assure le ministère.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK