Nicolas Sarkozy, bientôt ex-président, devrait redevenir avocat

Nicolas Sarkozy, bientôt ex-président, devrait redevenir avocat
Nicolas Sarkozy, bientôt ex-président, devrait redevenir avocat - © AFP

Nicolas Sarkozy remettra le pouvoir le 15 mai à François Hollande pour rapidement redevenir avocat, son métier d'origine, a indiqué un de ses plus proches collaborateurs Franck Louvrier.

Nicolas Sarkozy, qui n'a pas encore annoncé la place qu'il veut occuper dans la vie politique après sa défaite, souhaite "prendre du champ" et n'entend en tout cas pas diriger la campagne de la droite en vue des élections législatives des 10 et 17 juin.

A plusieurs reprises, il avait dit à la presse qu'il abandonnerait la politique en cas d'échec mais ses déclarations sur son avenir restent empreintes d'un certain flou.

Dimanche soir, Nicolas Sarkozy a affirmé à ses proches qu'il ne serait "plus jamais candidat aux mêmes fonctions".  "Je m'apprête à redevenir un Français parmi les Français (...) ma place ne pourra plus être la même", a-t-il déclaré un peu plus tard lors de son intervention publique, gommant le mot "jamais" de son projet de discours selon le journal satirique Le Canard Enchaîné, une information confirmée par un proche à l'AFP.

Toujours propriétaire de parts dans le cabinet d'affaires de son associé, Arnaud Claude, Nicolas Sarkozy devrait en tout cas rapidement se réinscrire au barreau de Paris, selon Franck Louvrier, son conseiller en communication.

Nicolas Sarkozy était devenu avocat après des études de droit, il y a plus de trente ans, une carrière interrompue lorsqu'il est devenu ministre, les fonctions de membre du gouvernement, tout comme celle de président de la République, étant incompatibles avec ce métier.

D'abord des vacances

Auparavant, il ira "se reposer en famille", selon Franck Louvrier, probablement au Cap Nègre, sur la côte d'Azur, dans la propriété familiale de son épouse Carla Bruni-Sarkozy.

Comme tous les autres anciens présidents il pourra siéger au Conseil constitutionnel, sauf si le président Hollande supprime cette pratique très controversée comme il l'a évoqué pendant sa campagne.

AFP

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK