New Start : Poutine propose de prolonger d'un an "sans condition" le traité

New Start : Poutine propose de prolonger d’un an "sans condition" le traité
New Start : Poutine propose de prolonger d’un an "sans condition" le traité - © ALEXEY DRUZHININ - AFP

Le président russe a dit vendredi souhaiter le prolongement d'un an du traité de désarmement nucléaire russo-américain New Start, trois jours après une offre des Etats-Unis de prolonger cet accord qui expire début 2021.

"J'ai une proposition, à savoir de prolonger l'accord actuel sans condition pendant au moins un an afin d'avoir la possibilité de mener des négociations nourries sur tous les paramètres", a indiqué Vladimir Poutine durant une réunion de son Conseil de Sécurité.

Le traité bilatéral New Start, conclu en 2010, maintient les arsenaux des deux pays bien en deçà de leur niveau de la Guerre froide, limitant à 700 le nombre de lanceurs nucléaires stratégiques déployés et à 1.550 le nombre de têtes nucléaires.

Mardi, le négociateur américain Marshall Billingslea a proposé à Moscou de prolonger le traité "pendant un certain temps" à condition que la Russie accepte "de geler" son arsenal nucléaire.


►►► À lire aussi : Désarmement nucléaire : Washington et Moscou annoncent un "accord de principe" pour prolonger le traité New Start


Un tel gel a été jugé "inacceptable" par le négociateur russe, le vice-ministre des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

Vendredi, Vladimir Poutine a estimé qu'il serait "extrêmement regrettable" que le traité arrive à terme sans être remplacé, saluant un accord ayant permis, selon lui, "de limiter la course aux armements".

"Il est clair que nous avons des nouveaux systèmes d'armement que les Américains n'ont pas, du moins, pour le moment. Mais nous refusons de discuter cet aspect de la question", a ajouté M. Poutine.

La Russie et les États-Unis détiennent toujours, à eux deux, plus de 90% des armes nucléaires dans le monde, selon le dernier rapport de l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (Sipri).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK