Netanyahu et Gantz se rendront à Washington pour discuter du plan de paix, d'ores et déjà rejeté côté palestinien

Benjamin Netanyahu se rendra à Washington la semaine prochaine.
Benjamin Netanyahu se rendra à Washington la semaine prochaine. - © Amir Levy - Getty Images

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et son rival politique Benny Gantz se rendront la semaine prochaine à Washington afin de discuter du futur plan de paix américain pour le Moyen-Orient, a annoncé ce jeudi à Jérusalem le vice-président américain Mike Pence.

"Le président (Donald) Trump m’a demandé d’inviter le Premier ministre Benjamin Netanyahu à la Maison Blanche la semaine prochaine pour discuter des enjeux régionaux et de la perspective d’une paix en Terre sainte", a déclaré Mike Pence, aux côtés de Benjamin Netanyahu à l’ambassade américaine à Jérusalem.

A Washington, la Maison Blanche a affirmé que Benjamin Netanyahu se rendrait ce mardi à Washington. Benny Gantz "a également accepté l’invitation du président à se rendre à Washington", a-t-elle ajouté sans préciser si sa visite interviendrait le même jour.

Après de nombreux reports, le plan de paix, voulu par Donald Trump, pour mettre fin au conflit israélo-palestinien était déjà attendu à l’automne, après les élections israéliennes de septembre.


►►► Lire aussi : Israël : Benny Gantz n’a pas réussi à former un gouvernement, et maintenant ?


Mais ce scrutin, opposant Benjamin Netanyahu et l’ancien chef de l’armée Benny Gantz, n’a pas réussi, comme lors des élections précédentes d’avril, à déboucher sur un gouvernement d’où la tenue de nouvelles législatives le 2 mars.

Nous n’avons pas de meilleur ami que le président Trump

Les Etats-Unis n’ont pas attendu ce nouveau duel entre Netanyahu et Gantz et ont invité les deux leaders politiques israéliens à la Maison Blanche la semaine prochaine afin de discuter d’une initiative rejetée par les Palestiniens qui jugent l’administration Trump trop favorable à Israël.

A la "suggestion" de Benjamin Netanyahu, les Etats-Unis ont aussi invité Benny Gantz à la Maison Blanche, et ce dernier a accepté, a précisé Pence lors du point de presse à l’ambassade américaine.

"Nous n’avons pas de meilleur ami que le président Trump", a réagi Netanyahu. "Avec tant d’amis à la Maison Blanche, nous devrions arriver à un consensus le plus large possible, afin d’assurer la sécurité et la paix d’Israël".
 

L'Autorité palestinienne rejette toujours l'initiative américaine

L'Autorité palestinienne a réitéré jeudi son rejet de l'initiative de paix américaine au Moyen-Orient après l'annonce de discussions sur ce sujet la semaine prochaine à Washington avec des dirigeants israéliens.

"Nous mettons en garde contre tout projet américain qui violerait le droit international", a déclaré dans un communiqué Nabil Abou Roudeina, porte-parole du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, en précisant que les Palestiniens rejetaient l'initiative du président Donald Trump pour résoudre le conflit israélo-palestinien.

Dans la soirée de jeudi, le président américain a réagit au rejet palestinien de son plan de paix. Donald Trump a d'abord fait savoir qu'il publierait son plan de paix pour le proche-orient avant la visite de Benjamin Nethanyahu aux Etats-Unis. Il a également estimé que si les Palestiniens pourraient avoir une réaction négative dans un premier temps, son plan de paix était en définitif bon pour eux. 
 

Les précédentes élections législatives en Israël ont eu lieu en septembre

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK