Netanyahu dénonce devant le Congrès américain l'accord sur le nucléaire iranien

Le Premier ministre a été très longuement et très chaleureusement applaudi par les élus américains présents, même si, fait sans précédent, une cinquantaine de démocrates ont boycotté son discours. Ce discours de Benjamin Netanyahu s'apparente à un défi au président américain Barack Obama, qui n'avait pas été prévenu de sa venue au Congrès.

L'invitation du président républicain de la Chambre des représentants John Boehner, dans le dos de l'administration démocrate, a provoqué la colère de la Maison Blanche. Barack Obama a en conséquence exclu de rencontrer le chef du gouvernement israélien.

Au début de son discours, Benjamin Netanyahu a toutefois remercié Barack Obama pour son soutien à Israël. "Certaines choses que le président a faites pour Israël ne seront jamais connues car il s'agit de problématiques sensibles et stratégiques", mais "je les connais et je serai toujours reconnaissant envers le président Obama pour son soutien", a-t-il dit devant les élus américains.

RTBF, avec agences

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK