Netanyahu à nouveau interrogé dans une affaire de corruption présumée, selon les médias

Photo du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu lors de la réunion hebdomadaire du gouvernement, le 25 mars 2018
Photo du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu lors de la réunion hebdomadaire du gouvernement, le 25 mars 2018 - © ABIR SULTAN

Les policiers israéliens se sont rendus lundi matin à la résidence du Premier ministre Benjamin Netanyahu à Jérusalem pour l'interroger dans l'une des enquêtes pour corruption présumée menaçant son long règne, ont rapporté les médias.

M. Netanyahu est interrogé dans l'affaire dite "Bezeq", du nom du plus important groupe israélien de télécommunications, et doit être confronté pour la première fois aux informations fournies aux policiers par un témoin clé, Nir Hefetz, l'un de ses hommes de confiance, ont dit les médias.

L'épouse de M. Netanyahu, Sara, un de ses fils, Yair, ainsi que le principal actionnaire de Bezeq, Shaul Elovitch, et l'épouse de ce dernier, Iris, doivent aussi être interrogés, ont rapporté les médias.

Neuvième interrogatoire

Un porte-parole de la police s'est contenté de confirmer "différentes activités d'investigation" dans le cadre de cette enquête, sans citer le nom des Netanyahu.

La police cherche à savoir si les Netanyahu ont cherché à s'assurer une couverture propice de la part du site d'information Walla en contrepartie de faveurs gouvernementales qui pourraient avoir rapporté des centaines de millions de dollars à Bezeq, selon la presse.

C'est la neuvième fois que M. Netanyahu est interrogé dans les différentes affaires le concernant directement ou indirectement. La police a recommandé le 13 février son inculpation dans deux d'entre elles.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK