Mozambique : Daviz Simango, l'un des principaux opposants et défenseur du climat, est décédé

-
- - © GIANLUIGI GUERCIA - AFP

Un des principaux opposants au Mozambique, Daviz Simango, qui a aussi lutté contre le réchauffement climatique en tant que bourgmestre de la ville de Beira, plusieurs fois touchée par des cyclones, est mort à 57 ans, a annoncé lundi sa famille.

Il avait été transféré dans un hôpital en Afrique du Sud la semaine dernière, a déclaré à l’AFP son frère Lutero Simango dans un SMS, sans donner de détail sur la maladie.

Daviz Simango était bourgmestre depuis 2003 de Beira, la deuxième plus grande ville du pays avec quelque 500.000 habitants.

D’abord membre du plus grand parti d’opposition, l’ancien groupe rebelle Renamo, puis indépendant, il a formé en 2009 son propre parti, le Mouvement démocratique du Mozambique (MDM).

Il était le fils d’un des fondateurs du Front de libération du Mozambique (Frelimo), qui s’est battu contre la puissance coloniale portugaise.

Réélu bourgmestre de Beira à de multiples reprises, Simango est toujours arrivé à la troisième place dans la course à la présidentielle en 2009, 2014 et 2019.

En tant que bourgmestre d’une ville portuaire située en dessous du niveau de la mer, il s’est battu contre les effets du changement climatique et la montée des eaux.

Deux cyclones ont ravagé la côte mozambicaine en 2019, rasant une grande partie de Beira. Plus de 600 personnes sont mortes et des centaines de milliers de gens se sont retrouvées sans abri.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK