Mort de George Floyd : le Premier ministre irlandais déplore l'absence de "leadership moral" aux Etats-Unis

Le Premier ministre irlandais Leo Varadkar a déploré jeudi "l’absence de leadership moral" aux Etats-Unis où la mort de George Floyd, un Afro-Américain asphyxié par un policier blanc le 25 mai, a provoqué une vague de protestations.

La mort de George Floyd, tué le 25 mai à Minneapolis, "a provoqué un déferlement d’émotion palpable, des expressions spontanées de solidarité contre le poison du racisme", a déclaré M. Varadkar devant la chambre basse du Parlement irlandais.


►►► À lire aussi : Mort de George Floyd : les manifestations de soutien à travers le monde (vidéos)


"Nous avons également vu une véritable répulsion" face aux réactions parfois musclées "envers des manifestants pacifiques et des journalistes", a-t-il poursuivi, en allusion aux heurts entre manifestants et policiers qui ont éclaté dans plusieurs villes américaines.

"Et nous avons assisté à une absence de leadership moral ou de mots de compréhension, de réconfort ou de réconciliation", a-t-il déploré.

Le dirigeant irlandais a estimé que "l’injustice fâche à juste titre". Il a comparé le racisme à "un virus se transmettant à un âge précoce, alimenté par les préjugés soutenus par les systèmes".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK