Montréal : intervention policière en cours dans les locaux d’ubisoft

Les médias québécois ainsi que la police locale rapportent un important dispositif policier présent autour des locaux canadiens de l’entreprise d’édition de jeux vidéo Ubisoft.

Les photos rapportées ont attesté d’une possible prise d’otage. Le Service de Police de la ville de Montréal invite les habitants des rues avoisinantes à rester chez eux. Par sécurité les employés des bâtiments concernés se sont enfermés dans leurs locaux.

Des images diffusées par les chaînes locales montraient un groupe de plusieurs dizaines de personnes réfugiées sur le toit de l’édifice abritant le siège d’Ubisoft et plusieurs autres entreprises, une télé évoquant une "possible prise d’otages".

"Des policiers ont été dépêchés sur place afin de répondre à un appel reçu à la centrale 911 (numéro d’urgence en Amérique du Nord, ndlr)", a indiqué la police de Montréal dans un communiqué à l’AFP.

Un employé d’Ubisoft contacté par Radio-Canada a raconté qu’environ 50 personnes s’étaient barricadées sur le toit et qu’elles gardaient le moral, malgré le froid.

La police de Montréal, qui a déployé son Groupe tactique d’intervention, avait rapidement bouclé le secteur dans l’arrondissement du Plateau Mont-Royal et demandé à la population "d’éviter le secteur".

"L’information n’est toujours pas vérifiée. Des policiers […] spécialisés dans ce type d’intervention sont présentement sur les lieux et effectuent des vérifications. Aucun blessé n’est à signaler", a-t-elle ajouté.

 

Médiavenir montre des images d’une unité d’intervention entrant dans les bâtiments.

Environ 4000 employés travaillent en temps normal au studio d’Ubisoft à Montréal, mais une grande partie est actuellement en télétravail en raison de la pandémie.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK