"Monsieur Reynders est à la tête de ceux qui veulent mettre le grappin sur la RDC"

Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais
Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais - © FEDERICO SCOPPA - AFP

"Monsieur Reynders est à la tête du groupe de ceux qui veulent mettre le grappin sur la République démocratique du Congo!" Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais, n'a pas mâché ses mots. Alors qu'il a lui-même été l'objet de sanctions de la part de l'Union européenne, Lambert Mende estime que les libéraux belges sont à la manœuvre pour ces sanctions politiques mais aussi en ce qui concerne la plainte pour crime contre l'humanité déposée en Belgique contre l'actuel ministre congolais de la Justice, Alexis Thambwe.

Le ministre congolais des médias fustige par ailleurs le soutien politique libéral belge aux opposants congolais, voyant la main du MR derrière la mise en place du "Rassemblement" autour de feu Etienne Tshisekedi: "Nous savons que dans le parti de Monsieur Reynders, il y a beaucoup de gens, dont Monsieur Reynders lui-même, qui semblent avoir des problèmes avec un Congo autonome et avec un peuple congolais autodéterminé au point qu'ils appellent des Congolais à venir en Belgique pour se constituer en parti politique". 

Dans Soir Première, Lambert Mende a encore dénoncé des sanctions européennes pour "nous humilier, nous ridiculiser" dans le but "de soutenir l'opposition congolaise ou du moins un certaine opposition congolaise".

Ecoutez l'interview de Lambert Mende dans Soir Première:

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir