Mongolie: la dernière statue de Lénine déboulonnée à Oulan-Bator

La dernière statue de Lénine déboulonnée à Oulan-Bator
2 images
La dernière statue de Lénine déboulonnée à Oulan-Bator - © JOHN MACDOUGALL (AFP)

La dernière statue de Lénine se dressant encore dans la capitale de la Mongolie, Oulan-Bator, a été démontée dimanche, le fondateur de l'Union soviétique étant qualifié de "meurtrier" par le maire de la ville.

Le monument a été déposé par une grue sur le plateau d'un camion, quelques spectateurs lançant des chaussures pour témoigner leur mépris envers celui que les écoliers mongols avaient appris à vénérer sous le nom de "maître Lénine", a constaté un correspondant de l'AFP.

La statue de Lénine trônait dans le centre d'Oulan-Bator depuis 58 ans. Elle sera vendue aux enchères, avec une mise à prix d'un peu plus de 200 euros.

"Environ 100 millions de personnes ont été tuées" dans les pays sous le régime communiste, a dénoncé le maire d'Oulan-Bator, Bat-Uul Erdene. "Et la personne qui a commencé tout cela a été Lénine".

La Mongolie est un ancien pays satellite de l'Union soviétique qui a été converti au capitalisme il y a seulement une vingtaine d'années.

La statue avait été maintenue jusque là en raison du prestige de Lénine aux yeux de certains milieux en Mongolie, du fait du soutien du révolutionnaire russe au combat de la Mongolie pour son indépendance vis-à-vis de la Chine en 1921.

Profitant d'un environnement politique relativement stable, ce pays enclavé entre la Russie et la Chine, grand comme trois fois la France, est parvenu ces dernières années à attirer des investisseurs grâce à ses colossales réserves de charbon, de cuivre et d'or. L'essentiel de ces ressources sont exploitées aujourd'hui par la Chine communiste.

AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK