Moins de 24 heures après le Texas, une autre fusillade dans l'Ohio fait neuf morts

Neuf personnes ont été tuées au cours d’une fusillade dans la nuit de samedi à dimanche à Dayton dans l’Ohio (nord-ouest des Etats-Unis), a annoncé la police, moins de 24 heures après une autre fusillade au Texas (sud) qui a fait 20 morts.

"Le tireur est mort. Il y a neuf autres morts. Au moins 16 autres personnes ont été hospitalisées pour des blessures", ont indiqué les forces de l’ordre de Dayton sur Twitter.

Le tireur était un "homme blanc" de 24 ans, ont annoncé les autorités américaines lors d'une conférence de presse. Sa soeur figure parmi les victimes.Megan Betts, "une femme blanche de 22 ans", figure parmi les personnes tuées à Dayton, a déclaré le policier Matt Carper. "C'est la soeur" du tireur. Ce tireur "était Connor Betts, homme blanc, 24 ans", a également indiqué le responsable de la police de la ville où la fusillade a eu lieu.

Neutralisé en moins d'une minute

La fusillade s’est produite un peu après 01h00 du matin dans le quartier animé d’Oregon, habituellement "une zone très sûre du centre-ville" de Dayton, a déclaré à la presse un officier de la police locale, Matt Carper.

Le tireur de Dayton, dans l'Ohio, a été "neutralisé" "en moins d'une minute" par la police, mais il avait déjà eu le temps de faire 9 morts et 27 blessés, a déclaré dimanche la maire de cette ville du nord des Etats-Unis.

"En moins d'une minute les premiers policiers sur les lieux ont neutralisé le tireur", a dit Nan Whaley. Elle a aussi indiqué que sur les 27 blessés, 15 étaient sortis de l'hôpital ce matin. "Le tireur est mort des blessures par balles reçues lors des tirs de riposte des policiers", a expliqué Matt Carper, précisant qu’aucun policier n’avait été blessé.

Le suspect a ouvert le feu dans la rue "avec une arme à canon long et de nombreuses munitions, a-t-il ajouté. Par chance, nous avions plusieurs policiers dans le quartier lorsque cet incident a débuté, aussi y a-t-il eu un très court épisode de violence, on a eu beaucoup de chance".

"C’est un incident très tragique et nous faisons tout notre possible pour essayer de déterminer les motivations" du tireur, a indiqué Matt Carper. "Évidemment, nous interrogeons de nombreux témoins ainsi que des policiers pour savoir si quelqu’un d’autre était impliqué."

La police a demandé à tous les témoins de contacter les forces de l’ordre, qui travaillent sur l’identification du tireur. Le FBI (police fédérale) est également sur place pour porter toute l’assistance nécessaire, a précisé Matt Carper.

Sujet de notre journal télévisé

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK