France: marche blanche en hommage à Mireille Knoll, "assassinée parce qu'elle était juive"

Plusieurs milliers de personnes, dont de nombreux ministres, politiques et représentants de la société civile, ont commencé à défiler mercredi peu avant 19H00 à Paris en mémoire de Mireille Knoll, octogénaire juive dont le meurtre a ravivé les inquiétudes sur l'antisémitisme en France.

Le cortège de cette "marche blanche", guidé par des représentants de la société civile, roses blanches en main, suivi d'élus ceints de leurs écharpes tricolores, devait parcourir quelques centaines de mètres pour rallier l'immeuble de la victime, là où elle a été tuée vendredi dernier, dans l'est de la capitale française.

Dans le carré de tête de la marche, organisée par le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), plusieurs ministres et secrétaires d'État avaient pris place, notamment Gérard Collomb (Intérieur), Françoise Nyssen (Culture) et Jean-Michel Blanquer (Éducation).

Des représentants de tous les partis, dont le délégué général de LREM (majorité présidentielle) Christophe Castaner, le président des Républicains (LR, droite) Laurent Wauquiez, le président (LR) du Sénat Gérard Larcher, la maire socialiste de Paris Anne Hidalgo et le secrétaire général du Parti communiste français Pierre Laurent étaient également sur place

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK