Ministres, conseillers, directeurs : qui seront les membres de l'administration du président Joe Biden ?

Le gouvernement de Joe Biden entrera en fonction le 20 janvier prochain
Le gouvernement de Joe Biden entrera en fonction le 20 janvier prochain - © Drew Angerer - Getty Images

Quelles personnalités composeront l’équipe du président élu Joe Biden ? Ce 20 janvier, il a prêté serment à Washington lors d’une cérémonie sous haute sécurité. Mais il n’arrive pas seul : les membres de son exécutif sont déjà connus.

Aux Etats-Unis, ne dites pas gouvernement mais "cabinet", ne dites pas ministre mais "secretary". Les institutions fédérales américaines sont différentes des configurations dirigeantes européennes. Le "government", ce n’est pas que le conseil des ministres mais l’ensemble des institutions fédérales, législatif, exécutif et judiciaire.

Le ou la Vice-Presidente, en l’occurrence ici Kamala Harris, n’a pas de rôle formel, si ce n’est de présider la Sénat, chargée d’officialiser les nouveaux membres de l’équipe Biden. Elle fait partie du cabinet.

Les "ministres" du cabinet

Les "secretaries" (les ministres) seront au nombre de 15 (plus la vice-présidente). Le poste le plus en vue est celui de Secretary of State, l’équivalent du ministre des Affaires étrangères. Chacun et chacune gèrent un département.

Affaires étrangères : Antony Blinken. Agé de 58 ans, Antony Blinken est un ancien de l’administration Obama. Il fut secrétaire d’État adjoint de 2015 à 2017 et a également travaillé sous la présidence Clinton en tant que membre du Conseil de sécurité nationale à la Maison Blanche. Biden le nomme aujourd’hui à la tête de la diplomatie américaine.

Défense : Lloyd Austin. Agé de 67 ans, ce vétéran des guerres d’Irak et d’Afghanistan a aussi travaillé au sein de l’équipe Obama en tant que responsable du commandement des opérations militaires américaines notamment au Moyen-Orient. Désormais, il sera en charge du Pentagone.

Sécurité intérieure : Alejandro Mayorkas. Surnommé "Ali" Mayorkas, ce natif de Cuba, a occupé le poste d’adjoint à la Sécurité intérieure entre 2013 et 2016. Il a aussi été directeur des services de l’immigration. Il est âgé de 61 ans.

Justice : Merrick Garland. A 68 ans, cet ancien candidat à la Cour suprême (sur proposition du président Obama) a été juge en chef à la cour d’appel pour le district de Columbia. Sa mission en tant qu’Attorney general (procureur général ou ministre de la justice) : restaurer l’image de la justice américaine, malmenée sous l’ère Trump. Il devra aussi lutter contre les violences et le racisme dans les différents services de police.

Trésor : Janet Yellen. Cette ancienne directrice de la Réserve fédérale est âgée de 74 ans. C’est une experte en matière de finances. C’est la première femme à diriger le département du Trésor.

Intérieur : Debra Haaland. Agée de 60 ans, Deb Haaland est la première amérindienne à occuper ce poste. Elle est élue du Nouveau-Mexique. Elle a été choisie par Joe Biden le mois dernier. Membre de la tribu Laguna Pueblo installée au Nouveau-Mexique, Deb Haaland se retrouvera à la tête d’un département qui gère notamment les vastes ressources naturelles des terres fédérales, comme les parcs nationaux, mais aussi les réserves indiennes.

Agriculture : Tom Vilsack. Tom Vilsack, 70 ans, est l’ancien gouverneur de l’Iowa. Il a déjà été en charge de l’Agriculture, sous la présidence Obama.

Commerce : Gina Raimondo. Dossier sensible pour Gina Raimondo, 49 ans. Sa mission : promouvoir les industries et les entreprises américaines, tant à l’intérieur du pays qu’à l’étranger. Difficile à l’heure du conflit commercial avec la Chine.

Santé : Xavier Becerra. A 62 ans, ce procureur général de Californie, représentant de la communauté hispanophone du pays, atterrit à la Santé à l’heure où le pays est frappé de plein fouet par l’épidémie de coronavirus. Le pays en est aujourd’hui à près de 400.000 décès.

Travail : Martin Walsh. A 53 ans, le maire de Boston depuis 2014 va occuper le poste de secrétaire au Travail. Une première depuis plus de quarante ans pour un syndicaliste. Ancien alcoolique, celui-ci communique régulièrement sur l’addiction à l’alcool.

Transports : Pete Buttigieg. Chouchou des médias lors de la primaire démocrate, Pete Buttigieg s’est retiré de la course au profit de Joe Biden. Ex-consultant, ayant servi en Afghanistan, ouvertement homosexuel et chrétien, Pete Buttigieg sera chargé des Transports. A 38 ans, il est le plus jeune membre de l’équipe Biden-Harris.

Logement : Maria Fudge. Maria Fudge, Afro-américaine de 68 ans, est une élue de l’Ohio au Congrès des Etats-Unis.

Education : Miguel Cardona. A 45 ans, cet ancien enseignant, dont les parents sont originaires de Puerto-Rico sera en charge du département de l’éducation. Il a effectué toute sa carrière dans le domaine de l’enseignement notamment auprès du gouverneur du Connecticut. Sa mission : la réouverture des écoles fermées en raison de la pandémie.

Energie : Jennifer Granholm. Une ancienne de l’équipe Obama et Biden lorsqu’il était vice-président. A 61 ans, Jennifer Granholm a été gouverneure du Michigan entre 2008 et 2011Elle sera chargée de mettre en œuvre des points-clé du programme de Joe Biden, comme le développement d’alternatives aux énergies fossiles, de bâtiments moins gourmands en énergie et d’un réseau de stations de recharge pour les voitures roulant sans carburant.

Anciens combattants : Denis McDonough. C’est l’ancien chef de cabinet (chief of staff) de Barack Obama. Il a exercé cette fonction entre 2013 et 2017. En charge des Anciens combattants, Denis McDonough va devoir gérer un département au budget important (le deuxième).

Les autres membres du cabinet

Ils et elles ne sont pas des "secretaries" mais dirigent des agences, conseillent également le président, représentent les Etats-Unis et sont membres du cabinet.

Commerce extérieur : Katherine Tai. Katherine Tai, 46 ans, devient représentante de la politique commerciale américaine. Atout de Katherine Tai (d’origine taïwanaise et avocate spécialisée qui parle le mandarin), sa connaissance de la Chine. C’est, comme d’autres au sein de cet exécutif, une ancienne de l’administration Obama. Elle a défendu les États-Unis devant l’Organisation mondiale du commerce (OMC) pour les désaccords face à la Chine pendant sept ans.

CIA : Williams Burns. William Burns a 64 ans. Diplomate pendant 33 ans, il a été ambassadeur des Etats-Unis en Russie de 2005 à 2008 et a présidé un think tank de relations internationales. William Burns deviendrait le premier diplomate de carrière à diriger la CIA.

Renseignement national : Avril Haines. Cette ancienne directrice de la CIA et conseillère adjointe à la Sécurité nationale va devenir, à 51 ans, directrice du renseignement national.

Ambassadrice à l’ONU : Linda Thomas Greenfield. A 68 ans, Linda Thomas Greenfield a déjà occupé plusieurs postes : ambassadrice au Libéria, secrétaire d’Etat adjointe aux Affaires africaines, directrice générale du bureau des affaires étrangères… Elle a déjà annoncé que "l’Amérique est de retour, le multilatéralisme est de retour, la diplomatie est de retour".

Agence de protection de l’environnement : Michael Regan. Cet Afro-américain de 45 ans deviendra le prochain directeur de l’agence. Il a traité les matières environnementales lorsqu’il était secrétaire à l’Environnement dans l’Etat de Caroline du Nord.

Bureau de la Gestion et Budget : Neera Tanden. Une fois nommée, Neera Tanden deviendrait la première indienne-américaine au poste de directrice du Bureau de la Gestion et du Budget à la Maison Blanche. Son rôle : élaborer le budget national et évaluer les dépenses de l’exécutif. Neera Tanden est jusqu’alors connue pour ses positions anti-Trump affirmées voire violentes sur les réseaux sociaux. Neera Tanden a conseillé Hillary Clinton pendant sa campagne de 2016.

Conseil des conseillers économiques : Cecilia Rousse. Première ici aussi pour celle qui présidera le conseil des conseillers économiques : elle est afro-américaine. Cecilia Rousse est âgée de 57 ans, elle a été doyenne à la School of Public and International Affairs de l’Université de Princenton. L’an dernier, elle a signé un appel avec des dizaines d’économistes plaidant pour plus d’actions pour endiguer les retombées économiques de la pandémie de coronavirus.

Agence d’aide aux petites entreprises : Isabel Casillas Guzman. Agée de 50 ans, Isabel Casillas Guzman dirigeait jusqu’à présent le bureau californien d’aide aux petites entreprises.

Les nouveaux postes

Conseiller coronavirus : Jeffrey Zients. A 54 ans, cet ex-directeur du Conseil économique national (National Economic Council), du Bureau du Management et du Budget mais aussi conseiller de Facebook a été chargé par le président Biden de coordonner la lutte contre le Covid-19.

Envoyé spécial Climat : John Kerry. Nouvelle carrière pour John Kerry, à 77 ans. L’ancien secrétaire d’Etat de Barack Obama (2013 à 2017), candidat démocrate malheureux à la présidentielle en 2004 va être en charge de la lutte contre le réchauffement climatique. Première mission : réintégrer les Etats-Unis dans l’accord de Paris que le pays a officiellement quitté en 2019 sous la présidence Trump.

Responsable politique Climat : Gina McCarthy. L’ancienne directrice de l’Agence de protection de l’Environnement de 2013 à 2017 sera chargée au sein de la Maison Blanche de piloter les actions des différents départements en matière de lutte contre le réchauffement climatique. Elle est âgée de 66 ans.

Les proches conseillers à la Maison Blanche

Porte-parole : Jen Psaki. Poste visible, qui porte la parole de la Maison Blanche. Il sera occupé par Jen Psaki, 42 ans, proche d’Obama. Elle a dirigé la communication de la Maison Blanche entre 2015 et la fin du mandat Obama. Elle a aussi géré sa communication pendant les campagnes de 2008 et 2013 et été chroniqueuse sur CNN. Elle va gérer le briefing quotidien devant les journalistes

Chef de cabinet : Ron Klain. C’est un proche de Biden, dont il a été le "chief of staff" (2009-2011) quand ce dernier était vice-président. Il a 59 ans. Ron Klain va maintenant gérer l’équipe de Biden-président des USA.

Sécurité nationale : Jake Sullivan. C’est aussi un ancien collaborateur du Biden vice-président et un ancien membre de la campagne d’Hillary Clinton pour l’élection présidentielle de 2016.

Politique intérieure : Susan Rice. Diplomate, en poste en tant qu’ambassadrice des Etats-Unis auprès de l’ONU (2009 à 2013), conseillère sécurité de Barack Obama, Susan Rice, 56 ans, conseillera Biden en matière de politique intérieure. Son nom a longtemps circulé pour devenir sa candidate vice-présidente au moment de la campagne présidentielle.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK