Mini-sommet à quatre à Rome pour trouver un compromis sur la zone euro

Il reste peu de temps pour éviter l'implosion de la zone euro. Mario Monti organisera un mini-sommet vendredi
Il reste peu de temps pour éviter l'implosion de la zone euro. Mario Monti organisera un mini-sommet vendredi - © AFP PHOTO / VINCENZO PINTO

Les dirigeants des quatre principales économies de la zone euro (Allemagne, France, Italie, Espagne) se retrouvent vendredi à Rome pour rapprocher leurs positions avant le sommet européen afin d'enrayer une crise interminable qui menace directement Madrid et Rome.

Le chef du gouvernement italien Mario Monti, qui entend jouer un rôle de médiateur entre Paris et Berlin, recevra à 12H00 GMT le président français François Hollande, déjà venu jeudi dernier à Rome, la chancelière allemande Angela Merkel et son homologue espagnol Mariano Rajoy.

Ce mini-sommet "sera l'occasion de marquer un certain nombre de convergences" et de chercher un "compromis" avant le sommet des 28 et 29 juin à Bruxelles, a souligné mardi François Hollande durant le G20 de Los Cabos au Mexique, où les Européens se sont retrouvés sous pression de leurs partenaires.

Tempérant les attentes, une source gouvernementale italienne prévient toutefois qu'il ne sera pas question d'arriver à un accord sur des "mesures détaillées" qui n'interviendra qu'"au niveau européen".

Toujours en vue de préparer cette échéance, les ministres des Finances de la zone euro se retrouveront de leur côté jeudi à Luxembourg.

Alors que l'aide aux banques espagnoles et la victoire de la droite aux élections grecques n'ont pas permis de calmer des marchés qui propulsent les taux d'emprunt de Madrid, et ceux de Rome dans leur sillage, à des niveaux très inquiétants, le sommet de fin juin apparaît une fois de plus comme crucial.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK