Migration: grenades lacrymogènes contre jets de pierres, la police grecque repousse des migrants à la frontière turque

La police grecque s'efforçait samedi de repousser avec des grenades lacrymogènes des milliers de migrants qui tentaient de franchir depuis la Turquie, dont certains jetaient des pierres en direction des forces de l'ordre, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Ces échauffourées au poste-frontière turc de Pazarkule (Kastanies côté grec) ont éclaté après que la Turquie a annoncé ce vendredi qu'elle n'empêcherait plus les migrants de se rendre en Europe. Des milliers de migrants ont passé la nuit à la frontière, se regroupant autour de braseros.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK