Migrants érythréens: "Avant tout fuir les kalachnikovs et les milices"

Qu’est-ce qui pousse ces migrants à fuir l’Érythrée ?

La plupart des migrants qu’on retrouve dans les bateaux au large de la Sicile ou de la Libye sont des évadés du service national, l’armée érythréenne qui enrôle tous les lycéens à l’âge de 17ans. Après 18 mois de classe dans des conditions extrêmement difficiles et une vie militaire très dure, les jeunes érythréens sont placés au gré des caprices du ministre de la Défense ou de la présidence de la République selon les besoins de la nation en arme. En gros, l’Etat érythréen est entièrement sous la coupe du ministère de la Défense et fonctionne avec une main d’œuvre quasiment gratuite. Parmi ces jeunes, certains quittent, dans des conditions extrêmement dangereuses, cette dictature qui ne leur permet pas de vivre leur vie et de choisir leur destin.

Ces fugitifs ont donc en commun d’être des jeunes hommes?

Oui, des hommes mais aussi des femmes puisque les jeunes femmes sont également enrôlées dans l’armée. Pour elles, c’est même parfois beaucoup plus dur puisque les jeunes recrues érythréennes sont souvent les jouets sexuels des officiers. C’est une situation épouvantable pour elles.

L’Europe est-elle l’objectif de destination dès le départ lorsqu’ils quittent l’Érythrée ?

La plupart des Erythréens que j’ai rencontrés en Afrique ou une fois arrivés en Europe m’ont tous dit qu’ils cherchaient à fuir le plus loin possible de l’Afrique. Ils identifient l’Afrique et la région autour de l’Erythrée comme étant une zone d’hostilité. Ils cherchent la paix. À une époque, ils sont allés vers Israël pensant y trouver un refuge parce que, disaient-ils, c’était la première démocratie sur le chemin. Aujourd’hui, l’Europe est leur seule perspective. Ils y ont souvent des familles et une diaspora extrêmement importante. Ils cherchent à fuir avant tout les kalachnikovs et les milices en Afrique pour essayer de construire un destin qu’ils ne peuvent pas maitriser quand ils restent dans la région où ils sont nés.

Julien Jeffredo

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK