Migrants en Méditerranée: "Nous laissons l'Italie et Malte faire le sale boulot"

"Nous laissons l’Italie et Malte faire le sale boulot. Nous échouons et en faisons trop peu", a admis l’europarlementaire démocrate-chrétien.

L’année dernière, l’agence européenne Frontex, chargée de surveiller les frontières extérieures, avaient pris la relève des autorités italiennes en patrouillant dans le sud de la mer Méditerrané. Aujourd’hui, elle ne dépense plus qu’un tiers de son budget aux opérations menées dans cette zone.

Ivo Belet admet que cette situation est mauvaise. Il a dans la foulée annoncé une initiative du Parti Populaire Européen (PPE) dont le CD&V fait partie. "Nous devons agir maintenant, nous devons intensifier nos efforts maintenant. Nous nous réunirons ce jeudi à Milan", a-t-il indiqué. "Le PPE est la plus grande fraction au sein du Parlement européen, et peut donc s’exprimer légitimement".

Lire la suite sur le site en français de la VRT: Flandreinfo.be

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK