Migrants bloqués en mer: Macron confirme sa rencontre avec Conte et affirme qu'il n'a pas voulu offenser l'Italie

 les deux hommes "ont évoqué la situation du navire Aquarius et ont pu échanger sur leurs positions", ils ont estimé que "l'Italie et la France (devaient) approfondir leur coopération bilatérale et européenne pour mener une politique migratoire efficace avec les pays d'origine et de transit".
les deux hommes "ont évoqué la situation du navire Aquarius et ont pu échanger sur leurs positions", ils ont estimé que "l'Italie et la France (devaient) approfondir leur coopération bilatérale et européenne pour mener une politique migratoire efficace avec les pays d'origine et de transit". - © IAN LANGSDON - AFP

La présidence française a confirmé jeudi la tenue d'un déjeuner prévu à Paris vendredi avec le président du Conseil italien Giuseppe Conte, après un entretien téléphonique mercredi soir au cours duquel Emmanuel Macron "a souligné qu'il n'avait tenu aucun propos visant à offenser l'Italie et le peuple italien".

Lors de cette conversation, où les deux hommes "ont évoqué la situation du navire Aquarius et ont pu échanger sur leurs positions", ils ont estimé que "l'Italie et la France (devaient) approfondir leur coopération bilatérale et européenne pour mener une politique migratoire efficace avec les pays d'origine et de transit".

Ils "ont convenus, en vue du prochain Conseil européen fin juin, que de nouvelles initiatives étaient nécessaires et devaient être discutées ensemble", a précisé l'Elysée dans un communiqué.

Ces derniers jours, les relations diplomatiques entre la France et l'Italie se sont tendues suite à l'affaire du navire Aquarius coincé en Méditerranée avec des centaines de migrants à son bord. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK