Michel Barnier, négociateur en chef du Brexit pour l'UE: "Je dis tout aux 27 Etats membres"

Michel Barnier, le négociateur en chef du Brexit pour l'Union européenne, est l'invité de l'émission La Semaine de l'Europe sur La Première. Le 30 mars prochain, l'Union ne comptera plus que 27 Etats membres. Le Royaume-Uni aura quitté le navire européen. 

un sentiment de responsabilité des dirigeants européens

Après le référendum britannique, les Européens étaient plutôt catastrophés. Pour certains, c’était le début de la fin pour l’Union européenne. Deux ans plus tard, on a l’impression que tout ce que les Européens demandent, ils finissent par l’obtenir. Michel Barnier explique ce changement de ton par un contexte géopolitique changeant: 

" Après le référendum, il y a eu l'élection de Donald Trump qui tient un discours assez nouveau sur la relation transatlantique. Il y a un contexte géopolitique extrêmement grave. Il est beaucoup plus instable avec des guerres, des crises de l'autre côté de la méditerranée. Tout cela a créé un sentiment de responsabilité des dirigeants européens. C'est ce que j'ai constaté dès le début de ma mission.", explique le négociateur. 

Le cas des deux Irlande 

L'épine dans le pied des Européens et des Britanniques dans ces négociations, c'est le cas des deux Irlande. D’un côté, il y a la garantie qu’il n’y aura pas de rétablissement d’une frontière physique entre la République d’Irlande et l’Irlande du Nord. Et de l’autre, le choix de Theresa May de sortir du marché intérieur et de l’Union douanière. Pour contourner l’obstacle, Michel Barnier a proposé ce qu'il appelle "un filet de sécurité", une garantie que les normes ou les taxes seront les mêmes de part et d’autre de la frontière irlandaise: 

"La solution que nous avons proposée pour l'Irlande ne remet pas en cause l'ordre institutionnel britannique. Donc, je ne veux pas placer nos solutions pour l'Irlande à un niveau politique, idéologique ou institutionnel. Ce sont des solutions pratiques, techniques, concrètes. Il faut que tout cela soit agréé définitivement.", affirme le négociateur en chef du Brexit pour l'Union européenne. 

Découvrez l’intégralité de l’interview de Michel Barnier ce vendredi à 19h10 sur La Première

Toute l'actualité européenne avec Euranet Plus, le premier réseau d'information européenne.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK