Michael Enright, acteur hollywoodien, rejoint les Kurdes en Syrie

La chaîne du Golfe Al-Aan et le Daily Mail l’ont retrouvé et interrogé pour comprendre ce qui a poussé cet acteur britannique de 51 ans à quitter son confort de Los Angeles pour la Syrie où il a été renommé Mustapha Michael Ali.

Il explique aux journalistes que le déclic a été la décapitation du journaliste James Foley le 19 août 2014 par un homme qui avait l’accent britannique. Ensuite il n’a plus pu supporter de voir toutes ces exécutions, ces histoires de viols et de tortures à la télévision. Cela devenait, pour lui, insupportable de rester passif face à ces horreurs.

 

Il a donc pris contact avec les combattants kurdes via Facebook. Ceux-ci ont organisé sa venue au Kurdistan et Michael Enright a fait sa valise sans en parler à ses proches de peur qu’ils tentent de le dissuader.

Après quelques mois d'entrainement dans un camp caché dans les montagnes, Enright se dit aujourd’hui prêt à mourir pour combattre l’Etat Islamique "Je suis venu pour me battre. Si je meurs, je meurs".

 

RTBF

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK