Mexique: ouverture d'un grand débat sur la légalisation du cannabis

Grand débat sur la légalisation du cannabis à Mexico, où des personnalités comme l'ancien président Vicente Fox pensent qu'elle est indispensable pour éroder le pouvoir des cartels
Grand débat sur la légalisation du cannabis à Mexico, où des personnalités comme l'ancien président Vicente Fox pensent qu'elle est indispensable pour éroder le pouvoir des cartels - © ALFREDO ESTRELLA

Le maire de la capitale s'est déjà prononcé en faveur de cette mesure. Le débat sur la légalisation des drogues douces est particulièrement délicat dans le pays, alors que plus 70 000 personnes ont perdu la vie dans la guerre entre cartels de narcotrafiquants qui fait rage depuis plusieurs années. Des figures politiques importantes, comme l'ancien président Vicente Fox, pensent que la légalisation est indispensable pour éroder le pouvoir des cartels et enrayer le cycle de violence.

Faut-il légaliser la consommation et la culture personnelles de cannabis pour couper l'herbe sous le pied des narcotrafiquants? C'est l'une des questions qui sera posée cette semaine par les législateurs de la ville de Mexico, qui envisagent de franchir le cap de la légalisation.

Dans un pays soumis à la puissance de feu des cartels, le débat sur les drogues ne peut qu'être intense. Certains pensent qu'une levée de la prohibition entraînera une diminution du narcotrafic et donc de la violence mais d'autres disent que cela revient à légaliser les activités des criminels.

Pour Jorge Hernandez, consultant en matière de politique sur les drogues, le légalisation ne doit pas être présentée comme une solution miracle à tous les problèmes, car elle intervient surtout pour protéger les droits des consommateurs.

"Pour le moment le consommateur de cannabis n'a d'autre choix que d'alimenter le crime organisé et de commettre un délit, alors que c'est justement ce que les autorités prétendent combattre", explique-t-il.

"Tant qu'il n'y a pas une solution viable pour ces consommateurs, qui forment un marché stable, cela revient à jouer aux gendarmes et aux voleurs, ce qui n'a aucun sens."

Dans ce débat, le Mexique se sent libéré de la pression de Washington. Depuis que deux Etats américains ont légalisé le cannabis fin 2012, les Etats-Unis, historiquement obsédés par la guerre contre la drogue, se trouvent désormais dépourvus d'argument face à leur voisin pour le dissuader d'avancer vers la légalisation.

Emmanuelle Steels, correspondante à Mexico

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK