Mexico ouvre sa frontière à des femmes et des enfants de la "caravane" de migrants

Les autorités mexicaines ont annoncé avoir ouvert ce samedi leur frontière à des femmes et enfants faisant partie de la "caravane" de milliers de migrants, majoritairement honduriens, qui attendent sur un pont frontalier avec le Guatemala, dans l'espoir de gagner les Etats-Unis. Cette décision intervient après de nombreux heurts à cette même frontière.

Le Honduras vit sous tension depuis le coup d'État qui a renversé en 2009 le président Manuel Zelaya et les blessures se sont rouvertes avec la présidentielle du 26 novembre dernier menant à la crise politique actuelle.

Des milliers de Honduriens fuyant la misère et la violence des gangs dans leur pays ont entamé une longue route vers le rêve américain en passant par le Guatemala.

L'ambassadeur du Mexique au Guatemala, Luis Manuel Lopez, a précisé à l'AFP que ces migrants allaient être enregistrés par les services migratoires mexicains, puis emmenés dans un lieu d'hébergement à Tapachula, à quelque 40 kilomètres de Ciudad Hidalgo, dans le centre du Mexique.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK