Mauritanie: le président blessé par balle par une de ses patrouilles

Le Président mauritanien va cependant être transféré dans un hôpital français de manière imminente "pour des soins complémentaires", selon des sources sécuritaires. Les médecins de l'hôpital militaire de Nouakchott lui ont déjà retiré la balle qu'il a reçue dimanche.  Mohamed Ould Abdel Aziz a été blessé par une de ses patrouilles qui n'avait pas reconnu le convoi présidentiel.

Le président Ould Abdel Aziz "a été légèrement touché au bras par une balle alors qu'il se trouvait au volant de sa voiture" vers Tweila, à environ 40 km au nord de Nouakchott, "où il se rend pratiquement tous les week-ends" en excursion, a dit ce responsable sous couvert d'anonymat.

"Sa vie n'est pas en danger, il est descendu à pied à l'hôpital militaire où il a reçu les premiers soins", a-t-il précisé.

Cet hôpital a été placé sous haute surveillance de la garde présidentielle qui a bouclé les lieux.

AFP

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK