Deux jeunes filles tuées dans une attaque au couteau à Marseille: l'assaillant abattu, la piste terroriste privilégiée

Deux jeunes femmes ont été tuées dimanche à l'arme blanche à la gare principale de Marseille, dans le sud de la France, par un homme qui a ensuite été abattu par des militaires, les enquêteurs privilégiant la piste terroriste.

L'attaque a eu lieu vers 13H45 (11h45 GMT), sur le parvis de la gare Saint-Charles. Selon une source proche de l'enquête, l'assaillant, âgé d'une trentaine d'années et qui ne portait pas de papiers d'identité sur lui , "aurait crié Allah Akbar" en poignardant une femme et en en égorgeant une autre. Il était connu pour des faits de droit commun, selon des sources proches de l'enquête

Selon le procureur de Marseille, l'assaillant a été abattu par les militaires de l'opération Sentinelle, mise en place après les attentats de janvier 2015 en France. Il est décédé.

Des jeunes femmes de 17 et 20 ans

Les victimes sont âgées de 17 et 20 ans, selon le syndicat Unsa-Police.

La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête, ouverte notamment pour "assassinats en relation avec une entreprise terroriste" et "tentative d'assassinat sur personne dépositaire de l'autorité publique".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK