Margaret Hamilton, génie informatique de la NASA, sort de l'ombre

Margaret Hamilton, "la femme qui a fait atterrir l'Homme sur la Lune".
Margaret Hamilton, "la femme qui a fait atterrir l'Homme sur la Lune". - © Tous droits réservés

France Culture rend hommage cette semaine à Margaret Hamilton, génie informatique trop longtemps oubliée. Cette informaticienne, née en 1936 dans l’Indiana, est à l'origine du programme qui a permis à la mission Apollo 11 d'atterrir sur la lune. 

Dans une vidéo de deux minutes, la chaîne retrace son parcours. Après un diplôme en mathématiques, Margaret Hamilton est embauchée en 1960 par le laboratoire du MIT (Massachusetts Institute of Technology) alors qu'elle n'a que 24 ans. Sa mission : développer les logiciels embarqués de la station. La développeuse met notamment en place un système de priorisation des tâches de l'ordinateur de bord. 

La NASA a attendu 27 ans après son départ pour souligner la qualité de son travail. L'agence spatiale lui a remis en 2003 l'"Exceptionnal Space Act Award". "Elle n'avait jamais été officiellement reconnue pour ses travaux pionniers" s'étonnait à l'époque le Dr Paul Corto, qui l'avait nommée pour cette récompense. En 2017, Margaret Hamilton a reçu la médaille présidentielle pour la liberté des mains de Barack Obama.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK