Manifestation à Londres contre la visite de Donald Trump

Quelques centaines de personnes ont manifesté jeudi soir à Londres dans un vacarme assourdissant pour signifier au président américain Donald Trump qu'il n'était pas le bienvenu au Royaume-Uni, où il effectue une visite de travail, a constaté une journaliste de l'AFP.

"Donald Trump n'est pas le bienvenu!" ont scandé en coeur les manifestants rassemblés devant les grilles de Winfield House, résidence de l'ambassadeur des Etats-Unis dans Regent's Park, où Donald Trump passera sa première nuit au Royaume-Uni avec son épouse Melania.

Pendant près d'une heure de demie, ils ont fait le maximum de bruit possible pour dénoncer les politiques de Trump en matière migratoire, climatique ou d'armement, équipés de casseroles, sifflets, mégaphones ou crécelles.

Les manifestants ont hué à pleins poumons quand un hélicoptère a emmené Donald Trump vers Blenheim, imposante résidence de campagne près d'Oxford, où il participe à un dîner de gala.

De nombreuses protestations anti-Trump ponctueront la visite du président américain, la plus massive devant rassembler des dizaines de milliers de personnes vendredi à Trafalgar Square, dans la capitale britannique.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK