Malte: 500 immigrés somaliens et érythréens venus de Libye

Illustration
Illustration - © MIKE PALAZZOTTO - EPA

Environ 500 personnes originaires de Somalie et d'Erythrée, arrivées à bord de deux bateaux en provenance de Libye, ont débarqué lundi à Malte, a indiqué l'armée maltaise.

Il s'agit de la première arrivée de réfugiés sur l'île européenne depuis le début de l'année et donc depuis le début de l'insurrection en Libye en février.

Le premier bateau, avec à son bord un groupe de 300 personnes, dont une cinquantaine de femmes et d'enfants, est entré dans le petit port de Dahhlet Qorrot, sur l'île de Gozo qui appartient à l'archipel de Malte.

L'armée a envoyé une patrouille qui a escorté le navire de pêche jusqu'à la base militaire de La Valette.

Les occupants du navire ont affirmé qu'ils étaient en mer depuis trois jours et que certains d'entre eux étaient malades.

Le second navire, transportant quelque 200 réfugiés, dont la majorité sont des femmes et des enfants, est entré dans les eaux territoriales maltaises lundi.

Les forces armées maltaises ont indiqué avoir été prévenues de sa présence par la Marine française. Elles ont alors envoyé des garde-côtes et des militaires qui ont constaté le mauvais état des passagers, certains d'entre eux ayant été contraints de boire de l'eau de mer.

Tripoli assurait jusqu'à récemment un rempart contre l'immigration clandestine en Europe.

Mais après le début de l'insurrection libyenne, et le lancement de l'intervention militaire de la coalition internationale, le colonel Kadhafi a affirmé qu'il cesserait "de lutter contre l'immigration clandestine", assurant que des "millions d'Africains" afflueraient alors vers l'Europe.


Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK