Mali: un journaliste français affirme avoir été enlevé par un groupe djihadiste

Un journaliste français, Olivier Dubois indique avoir été kidnappé début avril au Mali par des djihadistes affiliés à Al-Qaïda, dans une vidéo à la provenance indéterminée circulant sur les réseaux sociaux mercredi.

Un responsable aux Affaires étrangères françaises à Paris a confirmé à l'AFP la "disparition" d'Olivier Dubois, qui a travaillé pour des médias comme France24 ou Libération.

Dans un brève vidéo d'une vingtaine de secondes, Olivier Dubois dit avoir été enlevé le 8 avril à Gao par le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (GSIM, ou Jnim en arabe), principale alliance djihadiste au Sahel. Il dit s'adresser à sa famille, à ses amis et aux autorités françaises "pour qu'elles fassent tout ce qui est en leur pouvoir pour me faire libérer".

Il n'y avait plus de Français otage dans le monde depuis la libération en octobre 2020 de Sophie Pétronin, une septuagénaire enlevée en décembre 2016 par des hommes armés à Gao également, où elle vivait et dirigeait une organisation d'aide à l'enfance.

Mali: enlèvement du journaliste français Olivier Dubois

Interview de Arnaud Froger, responsable du bureau Afrique à Reporters sans frontières (RSF)

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK