Mali: tirs contre un camp de l'ONU, deux militaires blessés, deux assaillants tués

Mali: tirs contre un camp de l'ONU, deux militaires blessés, deux assaillants tués
Mali: tirs contre un camp de l'ONU, deux militaires blessés, deux assaillants tués - © ISSOUF SANOGO - AFP

Un Casque bleu et un soldat malien ont été blessés et deux assaillants tués lundi lors d'une attaque contre un camp de la mission de l'ONU au Mali (Minusma), a-t-on appris auprès d'élus locaux et de source militaire.

"De présumés djihadistes ont tiré sur le camp de la mission de l'ONU à Douentza (centre) depuis une colline. Un soldat malien a été blessé, ainsi qu'un Casque bleu. Mais deux assaillants ont été tués", a déclaré à l'AFP un élu de la localité.

Un renfort pour sécuriser la ville

Les assaillants ont été "repoussés" et l'armée malienne continuait à la mi-journée à mener des opérations de ratissage, a indiqué la même source. "Les terroristes ont visé les Casques bleus de la Minusma", a indiqué un autre élu de Douentza. "Le soldat malien et le Casque bleu blessés ont été rapidement pris en charge", a précisé une source militaire malienne. "Deux des assaillants ont été tués et le plan d'attaque des terroristes a échoué. Nous avons envoyé un renfort pour sécuriser la ville", a ajouté cette source.

Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes djihadistes liés à Al-Qaïda à la faveur de la déroute de l'armée face à la rébellion, d'abord alliée à ces groupes qui l'ont ensuite évincée.

Ces groupes armés en ont été en grande partie chassés à la suite du lancement en 2013, à l'initiative de la France, d'une intervention militaire internationale, qui se poursuit actuellement. Mais des zones entières échappent encore au contrôle des forces maliennes et étrangères, régulièrement visées par des attaques meurtrières, malgré l'accord de paix censé isoler définitivement les djihadistes.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK